Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesplusbeauxlieuxdefrance Gastronome, amateur de bonnes tables, voyageur sur les routes de France et d'ailleurs, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine, en explorant les moindres recoins, curieux et passionné de lieux remarquables, voici quelques unes de mes images.

Les plus beaux villages de Vaucluse

Christian Levanin
Le palais des Papes à Avignon

Le palais des Papes à Avignon

Murs - Viens - Oppède le vieux - Ménerbes - Venasque - Le Barroux - Lourmarin - Ansouis - Saignon - Gordes - Fontaine de Vaucluse - Goult - Roussillon - Vaison la Romaine - Séguret - Crestet - Crillon le Brave - Isle sur la Sorgue - Lauris -

Murs

Village de caractère perché à 500m d’altitude dans les monts de Vaucluse. A l'époque romaine, le castrum de Muris est un relais fortifié sur un des axes routiers de l’Empire. Tout au long du Moyen Age, il ne cessa de développer ses fortifications afin de se prémunir contre toutes attaques. Cependant, ces dernières n’ont pas résisté aux incursions des Sarrasins qui ont assiégé et pris la cité avant d'en être chassés. Vers l’an 1000, sous la domination pendant plus de quatre siècles de la famille d’Agoult, le donjon sera construit et le village s’étendra côté sud du château. Les Astouaud leurs succèdent et resteront jusqu'à la révolution, cette famille mènera de nombreuses batailles contre le rattachement de la Provence à la France au XVème siècle mais en vain. Devenu français, le village entre alors dans une période de paix, il sera le lieu de naissance le 5 mars 1543 du Brave Crillon, fidèle compagnon d'Henri IV désigné par celui-ci "le premier capitaine du Monde". Pendant les guerres de religion, le capitaine de Mormoiron fait périr d’asphyxie, en les enfermant, plusieurs familles de calvinistes réfugiées dans les grottes de Bérigoules. Dès 1720, une grande épidémie de peste se propage depuis le port de Marseille. Un mur de pierres sèches est édifié sur 27 kilomètres entre la Provence et le Comtat Venaissin, le bourg est concerné, étant le dernier de Provence avant le Comtat. Il est gardé jour et nuit par les troupes françaises et papales, empêchant tout passage, afin de stopper la contagion. Après les deux guerres mondiales, l’exode rural frappe de plein fouet la commune qui tombe en ruine et la population ne cesse de décroître. Le village commence sa restauration dans les années 1960 mais reste un lieu atypique du Luberon, loin du tourisme de masse.

MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron
MURS village de caractère du Lubéron

MURS village de caractère du Lubéron

Viens

Village de caractère perché en Vaucluse à l'architecture défensive remarquablement conservée. Encore ceinturé par ses remparts édifiés entre les XI et XIIIème siècles, il affiche de belles demeures de cette dernière époque, des ruelles étroites, un château renaissance, une porte avec son horloge et son beffroi percée dans les remparts... Le lieu est cité en 1005 sous le nom de "Vegnis", castrum fondé en 990 puis en 1225 sous son nom actuel. Au XIIème siècle, l’abbaye Saint André de Villeneuve lès Avignon y possédait un prieuré faisant office d’église paroissiale, jusqu’au début du XIIIème siècle et deux églises, Saint Ferréol et Saint Jean, dont elle percevait les revenus. Le village fut le fief des d'Agoult, puis successivement des Simiane, Sabran-Forcalquier, Villemus, Glandevès et enfin des d'Agoult-Montauban. Le XVIème siècle amène l'enrichissement de la commune avec l´extraction de l'argent. Mais la fin du XVIème siècle est également le temps des guerres de religion. Plus fortuné ou plus habile que ses voisins, Viens semble avoir traversé la tourmente sans trop de heurts et n´avoir connu aucune des horreurs dont furent victimes Lacoste, Cabrières, Murs, lors de l´affaire des Vaudois, ou plus tard Ménerbes ou Gignac lors des conflits entre protestants et catholiques.

VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron
VIENS village de caractère du Lubéron

VIENS village de caractère du Lubéron

Oppède le vieux

Petit village médiéval semi ruiné, chargé d'histoire, construit au sommet d'un éperon rocheux envahi par la végétation avec en toile de fond, un cadre sauvage de forêts, de combes et de rocs. Des ruelles pavées bordées de ruines et de demeures anciennes des XVème et XVIème siècles dont certaines ont été restaurées, conduisent au sommet coiffé de la collégiale Notre Dame d'Alidon du XIIème siècle et des vestiges du château. Une esplanade offre un large panorama sur la plaine et les villages du Luberon. Le nom d'Oppède apparaît pour la première fois au début du XIème siècle. Après avoir appartenu au comte de Toulouse, il passe sous l'autorité des papes en 1274 suite à la croisade des Albigeois et après quelques vicissitudes, revient aux papes jusqu'en 1791. Le château est abandonné vers la fin du XVIIème siècle, il est dévasté en 1731 par un séisme, aujourd'hui sa silhouette est resté la même. Il a servi de carrière de pierres jusqu'au début du XIXème siècle. En 1630, une épidémie de peste décime la population. Un second village a été progressivement constitué dans la plaine au cours du XXème siècle, la vie étant trop rude, les habitants préfèrent s’installer dans la vallée. Certains ne voulant pas quitter leur village, gardaient en armes, la mairie. En 1909, profitant d’une nuit d’orage et ayant appris qu'il n'y avait plus de surveillance, des anciens habitants, ont déménagé toutes les archives pour les transporter aux Poulivets, situé à 2 kms. Le préfet avalisa ce transfert qui devient Oppède-les-Poulivets.

OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon
OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon

OPPEDE LE VIEUX Village de caractère du Luberon

Pour en savoir plus

Ménerbes

"Un des plus beaux villages de France" en Vaucluse, bâti au sommet d'une colline. Du haut de son éperon rocheux dominant garrigues et vignes du Luberon, la cité et son château veillent sur ses voisins de Gordes et de Roussillon. A l’intérieur, les ruelles dévoilent un riche patrimoine avec ses demeures datant du Moyen Age et de la Renaissance, très bien restaurées, la place de l’hôtel de ville avec son beffroi à campanile du XVIIème siècle... Au Moyen Age, l'accès à la citadelle, alors truffée de souterrains se faisait par deux portes: St Sauveur et Notre Dame. A l'époque des guerres de religion, les Huguenots prennent la ville à la suite de la trahison d'un prêtre, elle s'illustre alors comme haut-lieu du protestantisme, tout en soutenant le siège des troupes catholiques, les imposantes fortifications construites entre le XIIème et XVIème siècles, témoignent encore de ce passé tumultueux. Au pied du village, se trouve le pittoresque musée du tire-bouchon qui rassemble plus de 1.000 spécimens différents de ce petit outil magique inventé au XVIIIème siècle par l'anglais Samuel Henshall. Comme nombre de villages du Luberon, Ménerbes séduisit quelques artistes célèbres tels que Picasso ou Nicolas de Staël.

MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"
MENERBES "Un des plus beaux villages de France"

MENERBES "Un des plus beaux villages de France"

Pour en savoir plus

Venasque

Ancienne cité médiévale au pied du mont Ventoux, accrochée à un piton rocheux dominant vignes, garrigues et cerisiers. Il est considéré comme le plus ancien village du Comtat Venaissin, auquel il a donné son nom. Pendant le haut Moyen Age, les évêques de Carpentras s'y installèrent, site facilement défendable. Le vieux village  est tout en longueur, à l'étroit sur son éperon rocheux, il s'articule autour de la Grand rue et de la rue Haute. L'accès depuis le sud est, seule voie d'entrée aisé, est barrée par des remparts et trois grosses tours rondes et ventrues, les tours Sarrasines. De l'autre coté, la cathédrale romane Sainte Anne, du XIIIème siècle abrite un tableau de l'école d'Avignon (1498), et un baptistère du Vème siècle, le plus vieux de la région. Au coeur de "Un des plus beaux villages de France" provençal, entouré des vestiges de remparts, ruelles escarpées, maisons de pierres dorées reconstruites telles qu'elles étaient naguère lui donnant un charme presque austère par son authenticité.

VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux
VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux

VENASQUE "Un des plus beaux villages de France" au pied du mont Ventoux

Le Barroux

Village pittoresque, plein de charme, perché sur son contrefort montagneux, dans le paysage entre les dentelles de Montmirail, le mont Ventoux et la plaine du Comtat Venaissin. Son château à l'imposante stature, se tient comme un nid d'aigle accroché tout en haut du village, il semble jaillir de la roche où il a ses fondations. Cette forteresse, haut lieu stratégique dont les origines remontent au XIème siècle, a eu une histoire mouvementée. Le Barroux servait de poste de garde et de péage entre la Provence et le Dauphiné. A l'origine, elle appartenait aux seigneurs des Baux, puis elle passa dans les mains des Papes et de multiples familles nobles. Au XVIème, elle sera transformée en une des plus belles demeures Renaissance de la région. Ruinée à la révolution, vendu, puis abandonnée au XIXème siècle, ce n'est qu'en 1929 que sa reconstruction sera entreprise. Ces efforts seront anéantis dans un incendie en 1944 par les troupes allemandes. A partir de 1960 les nouveaux propriétaires entamèrent des travaux de restauration, aujourd'hui le château est ouvert à la visite du printemps à l'automne. A travers le dédales des ruelles pleines de charme, bordées de maisons en pierres apparentes restaurées avec goût, accolées les unes aux autres, apparaît la descente de l'horloge et l'église Saint-Jean Baptiste, surmontée de son campanile en fer forgé.

LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux
LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux

LE BARROUX village pittoresque, perché sur son contrefort montagneux

Lourmarin

"Un des plus beaux villages de France" au sud Luberon, au coeur d'un paysage de vignes, d’oliviers et d'amandiers. Ses ruelles bordées de maisons anciennes aux façades restaurées avec les matériaux du pays et rafraichies de fontaines, s’enroulent autour de la tour de l'horloge et de l'église romane Saint André. Sur une butte en dehors du village, se trouve le château de la famille d’Agoult, modifié et agrandi à plusieurs reprises, par les différents propriétaires, il abrite aujourd’hui, une riche collection de mobilier et d’objets d’art. Le village est bâti au bord de l'Aiguebrun, rivière qui a creusé son lit entre le petit et le grand Luberon, ce passage taillé dans la roche, la "combe de Lourmarin" permet de réunir les deux vallées. Au XIème siècle, un premier château est construit sur une des hauteurs, son but était de défendre l'accès à cette combe. Le "seigneur de Lourmarin", dont la famille est issue des comtes de Forcalquier, en prend possession et plusieurs propriétaires s'y succèdent. Au XVème siècle, arrivent les Agoult, en provenance de la région d'Apt. Foulques d'Agoult fait reconstruire le château et s'y installe à son tour. A la fin du XVème siècle, la population augmente, comme dans tout l'arc alpin, des familles de Vaudois chassés des diocèses alpins, s'y installent. Le 18 avril 1545, le lieu est incendié par les troupes de Paulin de La Garde sur ordre du parlement d'Aix. Après la révocation de l'édit de Nantes, en 1685, une partie des viticulteurs huguenots fuient aux Pays-Bas puis en Afrique du Sud où existe toujours le village de Lormarin. Aujourd'hui cité d’artistes, Lourmarin séduisit entre autres Henri Bosco et Albert Camus qui ont faire connaître l'endroit dans leurs écrits, ils reposent dans le cimetière.

Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Pour en savoir plus

Ansouis

"Un des plus beaux villages de France", au sud Luberon, au coeur d'un paysage de vignes et d'oliviers. Village perché de la vallée d’Aigues, remarquablement conservé, couronné par un château millénaire (monument historique ouvert au public du 1er avril à la Toussaint) et par l'église paroissiale Saint Martin, auxquels on accède par des ruelles bordées de maisons bien restaurées des XVIème et XVIIème siècles. Le château apparaît au Moyen Age, sous la forme d’un quadrilatère doté d’un donjon central, flanqué de quatre tours. A cette époque, Ansouis appartient à la maison de Forcalquier, leur suzeraineté durera jusqu’en 1178, date à laquelle ce fief entrera dans le patrimoine de la maison de Sabran. Puis le temps passa avec ses guerres, ce n’est qu’au XVIIème siècle que la paix s’installa en Provence et que le château se transforma progressivement de forteresse en demeure de plaisance. Le duc et la duchesse de Sabran-Pontevès reprirent le château en 1936 et n’eurent de cesse de lui rendre sa splendeur passée. En 2008, l’histoire décide qu'il connaîtra de nouveaux propriétaires M. et Mme Rousset-Rouvière qui s’attachent à poursuivre l’oeuvre de restauration. L'église peut difficilement être datée en l’absence de textes, bâtie vraisemblablement à l’époque où le village connaissait son maximum démographique, elle n’a jamais été agrandie et n’a subi que quelques petits remaniements. Des scènes de films de Claude Berri "Jean de Florette" et "Manon des sources" ont été tournées dans l'église.

 
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Pour en savoir plus

Saignon

Village haut perché du Luberon, paisible et serein, allongé au sommet d'une colline devant un immense rocher. Construit sur un éperon rocheux autour de trois édifices: la chapelle castrale, la tour de l’horloge et l’église romane Notre Dame du XIIème siècle, établie hors les murs. Il déroule ses ruelles et calades étroites, fontaines anciennes, petites places ombragées, belles maisons aux portes anciennes, sous l'énorme rocher que l'on aperçoit depuis la plaine. D'un accès facile, il nous offre depuis son sommet, un panorama sur la plaine et les montagnes du Luberon. Dès 976, est édifié sur le roc un premier castrum, aux XI et XIIème siècles, sous les épiscopats d’Alfant et de Laugier d’Agoult, il est remplacé par trois forts: Crugière, Méjean et la Roche, clefs de la défense d’Apt. Au XIIIème siècle, ces trois châteaux sont la cause d’un conflit entre l'église d’Apt et les Simiane, celui-ci éclate en 1245, Bertrand-Rambaud de Simiane s’empare du site et rase les fortifications, ce qui lui vaut d'être excommunié. En 1248, calmées, les deux parties vont inféoder Saignon à de multiples co-seigneurs, on en comptera jusqu’à quarante au cours du XIVème siècle. La reine Jeanne, en 1345, récupère l’ensemble du fief à son profit. Peu après la mort du roi René, la Provence passe à Louis XI. Les familles de la noblesse provençale refusant cette mainmise, font appel à René II de Lorraine. En mars 1481, une partie des troupes du prétendant, s’installe à Saignon et Apt. Pour réduire la rébellion, Louis XI dépêche 18 000 hommes, la répression se déchaîne mais les deux cités sont amnistiées. Cette lutte était prémonitoire pour préserver leurs libertés, puisque par deux fois, les Saignonnais sont obligés de les monnayer à François Ier et à Henri III qui voulaient les inféoder. Leurs droits sont rachetés 500 écus en 1526 et 300 écus en 1596.

 
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher
SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher

SAIGNON un petit village de caractère haut perché sur son rocher

Gordes

"Un des plus beaux villages de France" haut lieu touristique en Luberon, dégageant une extraordinaire harmonie minérale, tout en calades empierrées qui se glissent entre les hautes maisons bâties en pierres sèches à même le roc. Dressés à son sommet, l'imposant château forteresse du Xème siècle, remanié à la renaissance et l'église Saint Firmin d'origine romane, remaniée au XVIIIème siècle, semblent veiller sur la plaine du Luberon. Pendant les guerres de religion, la cité solidement fortifiée, résiste à l'assaut du Baron des Adrets, chef huguenot qui reporte sa fureur destructrice sur l'abbaye de Sénanque. Ce bourg-acropole préserve "sur" et "sous" ses terres: le village des bories, constructions arrondies dont tous les bâtiments sont entièrement construits en pierres sèches, musée d'habitat rural; l'abbaye de Sénanque confinée dans son vallon, toujours habitée par des moines cisterciens, depuis sa construction au XIIème siècle et en sous sol: les caves du palais Saint Firmin, creusées dans la roche avec leurs aménagements souterrains de citernes et moulin à huile, tous trois classés "monument historique". Gordes fut l'inspiration de beaucoup d'artistes tels que Marc Chagall, Victor Vasarely, André Lhote ou Pol Mara, ils tombèrent tous sous le charme de ce village perché et s'y installèrent pour y vivre.

 
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon
Gordes perle du Luberon

Gordes perle du Luberon

Pour en savoir plus

Fontaine de Vaucluse

Village essentiellement touristique, impraticable en été, tellement il y a du monde, du à son impressionnante résurgence qui jaillit en période de crue, au pied d'une falaise de 230 mètres de haut, découvrant un immense gouffre en période sèche (dernier record à 315 m. de profondeur, établi le 2 août 1985, à l'aide d'un petit sous-marin téléguidé). Site pittoresque situé dans une vallée profonde avec un paysage parsemé de grottes et de vallons aux nombreux vestiges: les restes du château des évêques de Cavaillon des XIIIème et XIVème siècles perchés sur un pic rocheux au dessus de la cité; l’église Notre Dame et Saint Véran de style roman provençal du XIème siècle, édifiée sur les ruines d’un temple païen; une colonne érigée en 1804 pour célébrer le 500ème anniversaire de la naissance de Pétrarque; les traces d’un canal romain construit le long de la rive gauche... A Noël 1353, une bande de pillards mit le village à feu et à sang, ces cavaliers n’osèrent pas s’approcher du château épiscopal qu’ils croyaient défendu alors qu’il n’y avait aucune garnison. Après cette attaque, les Vauclusiens se fortifièrent derrière un rempart qui s’ouvrait par une seule porte à pont-levis.

 
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Pour en savoir plus

Goult

Vieux village perché du Luberon, dominé par le château de la famille d'Agoult, bâti au XIIIème et remanié au XVIIème siècle, émergeant de la roche et par un moulin à vent restauré, en fonctionnement jusqu'à la fin du XIXème siècle. Autrefois protégé par une enceinte fortifiée et par des fossés dont il reste quelques vestiges, le village présente de belles bâtisses de pierre et d'ocre rénovées avec soin, le long de ses petites rues et passages voûtés. Le premier nom est Agaud, puis Agoùt en provençal et enfin Goult. La maison d’Agoult prend ce nom dès le XIème siècle. Elle règne sur le pays d’Apt et de Sault, tout le Moyen Age et à Goult jusqu’au XVIème siècle. Ensuite, les Donis en deviennent les seigneurs, Louis XIV, en 1659, érige leur terre en marquisat. Au XIVème siècle, s'installe une importante industrie de verrerie, la qualité de cette industrie lui valut la protection du roi René. Au coeur du village, de pur art roman, l'église paroissiale Saint Sébastien, a été édifiée au cours du XIIème siècle. Implanté dans le parc naturel régional du Luberon, il offre, du haut de son piton, un magnifique panorama sur les vallées du Calavon et du Limergue. En contrebas, le hameau de Lumières est construit autour du sanctuaire de Notre Dame de Lumières, un lieu de pèlerinage depuis le XVIIème siècle.

GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon
GOULT village remarquable du Luberon

GOULT village remarquable du Luberon

Roussillon

"Un des plus beaux villages de France", posé face au Luberon, au pied des plateaux des monts de Vaucluse, situé au coeur du plus important gisement ocrier du Monde. Il doit sa célébrité à ses falaises et à ses spectaculaires carrières d'ocre, où les rouges, les jaunes et marrons se déclinent avec contraste au milieu de belles pinèdes. Site magique ressemblant à une palette de peintre, les infinies combinaisons de couleurs varient du jaune au violet le plus sombre en passant par toutes les nuances de rose et de rouge. Cité en 989: "de Rossillione", avec un petit château établi sur une motte castrale. Au XIIème siècle, l’abbaye Saint André de Villeneuve lès Avignon y possède l’église Sainte Croix et en perçoit les revenus. Seigneurie des d'Agoult, des Vins puis des l'Isle jusqu'à la révolution. Bien connu depuis la haute antiquité, le pouvoir de l’ocre ne fut véritablement exploité que depuis la fin du XVIIIème siècle avec les teintures et l'augmentation des besoins en fer, l'exploitation s'intensifie. De très nombreuses carrières et usines d'ocre, dont certaines sont toujours visibles entourent le bourg. Au XXème siècle, les moyens modernes et la découverte de gisements plus rentables ont tout fait fermer. Au début des années 1980, le tourisme a remplacé cette industrie. Le "conservatoire des ocres et des pigments appliqués" installé dans une ancienne usine d'ocre, explique le travail et le traitement de ces pigments.

 
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.
Roussillon, le village des ocres.

Roussillon, le village des ocres.

Pour en savoir plus

Vaison la Romaine

Cette célèbre ville du Vaucluse est scindée par la rivière l'Ouvèze, un pont romain à arche unique, construit au Ier siècle après J.C., relie la ville médiévale, construite sur son éperon rocheux, à la ville basse qui s'étire à ses pieds. Sur la rive droite, se trouvent deux quartiers, la partie contemporaine et le site de l'ancienne colonie romaine. Découverte au début du XXème siècle, la ville romaine a été dégagée sur une superficie de 15 ha, les fouilles archéologiques ont révélé d'immenses et luxueuses demeures gallo romaines à l'agencement intérieur très élaboré. Elles étaient décorées de sols en mosaïque, de marqueterie de marbre, de statues, d'atriums et de thermes privés... Sur la rive gauche, adossée à un éperon rocheux, s'étend la Haute Ville, aux petites places ombragées, portes anciennes, étroites rues pavées, ponctuées de belles fontaines et de façades d'hôtels particuliers datant des XVIème et XVIIIème siècles. Elle est surmontée par les ruines du château féodal construit par les comtes de Toulouse au XIIIème siècle. Au Moyen Age, les villageois s'installèrent en hauteur, au pied de ce château pour se protéger des pillages et invasions. Ce qui caractérise cette ville, c'est la possibilité de voir dans un même ensemble les villes antique, médiévale et moderne.

Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine
Vaison une cité romaine

Vaison une cité romaine

Séguret

Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline surmontée de son château féodal en ruine. "Un des plus beaux villages de France" au caractère moyenâgeux et à l'ambiance typiquement provençale, dans un décor de crèche formé naturellement par les maisons. Accès côté nord aux ruelles et calades pavées par le "portail de la Bise", bordées de maisons anciennes. A l'ombre de ces vieux murs dans une atmosphère où le temps semble s'être arrêté, on découvre: la fontaine des Mascarons classée monument historique, le beffroi du XIVème siècle avec son unique aiguille, le four banal, l'église Saint-Denis du Xème siècle. A l'autre extrémité, côté sud, on trouve le "portail Neuf" encore doté des restes de ses deux vantaux de bois ferrés; à l'extérieur des remparts, le lavoir et la place des Ormeaux ombragée par 2 platanes classés arbres remarquables. De la table d'orientation, place de l'église, une superbe vue très étendue du paysage apparaît avec son village voisin, Sablet qui se détache au milieu de la plaine changeant de couleur au fil des saisons. C'est aussi une terre où des hommes produisent un excellent vin d'appellation contrôlée, les Côtes du Rhône Séguret. Le village, construit au Xème siècle, voit son histoire intimement liée à celle du Comtat Venaissin, état pontifical jusqu'à la Révolution. Il est tantôt sous la domination du Pape, tantôt sous celle du comte de Toulouse qui y possédait des vignes au XIIème siècle. Il est rattaché à la France avec le département de Vaucluse en 1793.

SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline
SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline

SEGURET Village pittoresque plein de charme, bâti au pied d'une colline

Crestet

Pittoresque village médiéval plein de charme, étalé fièrement sur la crête à l'extrême nord du massif des Dentelles de Montmirail, face au Mont Ventoux. Il s'aperçoit de très loin accroché au flan de la colline, on y accède par une petite route en virages à travers les oliviers et vignes. Il se visite à pied le long de ruelles et calades étroites et empierrées, on y découvre la chapelle Notre Dame de l'Annonciade datée de 1545 à côté de l'ancienne mairie, le lavoir devant une ancienne porte d'accès, une fontaine datée de 1843, l'église St Sauveur du XIème siècle avec ses maisons regroupées sagement autour. A l'extrémité nord, au bout d'une placette ornée de son puits, trône l'imposant château du XIIème siècle, ancienne résidence des évêques de Vaison la Romaine. Jadis en période de conflit avec les Comtes de Toulouse, les évêques venaient s'y réfugier lorsqu'ils étaient en danger. En 1789, les révolutionnaires mettent à sac le château et brûlent sur l’aire une partie de son mobilier. Abandonné, l’édifice servira dans les années qui suivent de carrière aux habitants, aujourd'hui en rénovation c'est une propriété privée.

CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête
CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête

CRESTET pittoresque village médiéval, étalé fièrement sur une crête

Crillon le Brave

Petit village pittoresque qui a su préserver l'authenticité et le charme de ses bâtisses provençales d'antan, grâce à la présence d'un établissement "Relais et Châteaux", propriétaire d'une bonne partie du vieux village, restauré avec goût. C'est en l'honneur de leur seigneur héroïque, Louis de Balbe de Crillon, surnommé aussi "le brave des braves" que le Conseil du village à la fin du XIXème siècle décida de dénommer la commune "Crillon le Brave". Face à la mairie, une statue de bronze de 2 mètres 30 représentant le capitaine Crillon le Brave en rappelle le souvenir. Perché sur son monticule, entouré de vignobles, ce village face au Mont-Ventoux, présente des vestiges de remparts du XVIème avec plusieurs portes, le château du XVIIIème, le beffroi sur porte du XVIIème surmonté d’un beau campanile, l’église romane Saint-Romain....

CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte
CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte

CRILLON LE BRAVE village authentique sur sa butte

Isle sur la Sorgue

Petite "Venise de Provence" traversée par plusieurs canaux se faufilant entre les rues étroites, alimentés par la Sorgue qui enserre la ville de ses 2 bras. De nombreux ponts et de grandes roues à aubes moussues, ajoutent au charme de la cité qui fait partie des musts incontournables de la Provence. Les premiers habitants, au haut Moyen Age, sont des pêcheurs vivant dans des cabanes sur pilotis, installés dans une zone marécageuse afin d’échapper aux envahisseurs. La ville prend sa configuration actuelle entre les XIème et XIIème siècles où elle est entourée de remparts. Jusqu’en 1791, Avignon et le Comtat sont sous le gouvernement de la papauté et constituent une enclave dans le royaume de France. Pendant la révolution, la cité est pillée et incendiée, la plupart des établissements religieux sont vendus comme biens nationaux. L’énergie hydraulique, déjà à l’origine du développement économique au Moyen Âge, va, grâce à la révolution industrielle du XIXème siècle, faire bondir le nombre d’usines et contribuer à la prospérité de la ville. Depuis plus de 40 ans, la brocante a forgé son identité, lui assurant une notoriété internationale. Elle constitue après Saint Ouen et Londres, la troisième place européenne du commerce des antiquités, avec de plus de 300 antiquaires, organisés sous forme de villages ou en regroupements de boutiques et 2 fois par an, à Pâques et au 15 Août, plus de 500 antiquaires et brocanteurs s'y donnent rendez vous.

Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Pour en savoir plus

Lauris

 Vieux village, chargé d’histoire perché sur sa falaise, s'étirant sur un éperon rocheux entre la Durance et la montagne du Luberon, la première mention remonte à 1079. Telle une figure de proue, le château se dresse à l'aplomb sur le roc et domine des jardins suspendus avec bassins et fontaines. De l'ancienne forteresse, détruite au XVIIIème siècle, subsistent les caves voûtées, des portes ainsi que des vestiges enterrés dans les niveaux inférieurs. Reconstruit après 1733, inachevé à la révolution, le bâtiment est complété et réorganisé au XIXème siècle. Sous le village face à la Durance: le jardin conservatoire des plantes tinctoriales, ce jardin est unique en Europe, il permet d’observer environ 250 espèces de plantes dont on extrait des colorants pour la teinture, l’alimentation, la cosmétique ou l’art, (ouvert de mai à octobre). L'église paroissiale du XVIIIème siècle, Notre Dame de la Purification, possède un des plus beaux campaniles en fer forgé de la région.

Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Les plus beaux villages de Vaucluse
Pour en savoir plus
Plus...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires

Loic 20/06/2016 18:32

Salut,
J’ai bien envie de mettre les pieds à Lourmarin. Malheureusement, vous n’avez pas beaucoup d’images d’Ansouis.